Qui sommes nous ?

Consultez notre CV :

 

 

 

 

Bref historique

L’Agence Leprivé existe depuis 2004 et est encore dirigée à ce jour par son fondateur, Mr Arnaud PELLETIER, détective privé agréé par le CNAPS (Ministère de l’intérieur) et expert en intelligence économique (Mastère spécialisé en analyse stratégique et intelligente économique). Nos équipes traitent des dossiers relatifs aux Particuliers (divorce, personne disparue, créance, famille, héritage, patrimoine, etc.), aux Entreprises (vol, concurrence déloyale, travail dissimulé, trafic, débauchage, solvabilité, etc.), et aux Administrations (mairies, collectivité locale, collectivité territoriale).

  • Nos maîtres mots :

Réactivité, conseils, stratégie, professionnalisme, écoute, transparence et

actions collégiales (mandant, détective, huissier, avocat).

  • Notre travail :

Vous apporter les preuves nécessaires à la manifestation de la vérité dans le cadre de la défense de vos intérêts légitimes.

Pourquoi l’Agence Leprivé ?

La force de nos prestations : transformer l’information en connaissance et la connaissance en stratégie, pour mieux défendre vos intérêts.

C’est notre double compétence, recherche privée (acquisition d’informations de sources humaines) et intelligence économique (gestion et optimisation de l’information stratégique) qui nous permet de vous assurer cette prestation.

En effet, la plupart des agences de recherches privées se contentent, et cela est déjà intéressant quand la mission est bien réalisée, de vous apporter l’acquisition d’information de sources humaines dont vous n’avez pas connaissance. Cette information, légalement obtenue, vous permet d’apporter la preuve d’un fait, notamment dans le cadre d’une procédure.

Nous allons plus loin, nos compétences complémentaires en intelligence économique nous apportent l’expertise nécessaire à la contextualisation de données brutes en connaissances multiples en fonctions des dossiers. C’est à partir de ces connaissances que nous élaborons, avec nos clients, la meilleure stratégie possible afin de défendre au mieux leurs intérêts, à travers une disponibilité totale, des conseils et échanges fréquents tout au long du dossier.

Cette stratégie est élaborée en étroite collaboration avec nos partenaires, avocats, huissiers et mandants.

Notre méthode de travail ainsi détaillée, est éprouvée depuis plus de 15 ans, et donne de très bons résultats pour la meilleure satisfaction de nos clients. L’enquête privée n’est plus envisagée en recherche de données bruts, comme c’est souvent le cas, mais comme un outil de prise de décision et d’élaboration de stratégie afin de défendre de façon optimum vos intérêts.

Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous ici.

  • En savoir plus sur l’agence Leprivé ?

Télécharger notre plaquette CV ici.

  • Ci-dessous, notre veille quotidienne sur les secteurs liés à la vie privée, les nouvelles technologies, investigations privées, intelligence économique, l’informatique, le numérique, etc.

 

Les objets connectés envahissent la maison et font naître le risque de formes d'intrusion inédites au cœur des foyers.

Pour mieux sécuriser l'accès à un compte Google (Gmail, Photos...), l'iPhone peut désormais se transformer en une clé de sécurité avec une authentification à deux facteurs. Cela fonctionne sous macOS, iOS, Windows 10 et Chrome OS.

Microsoft a officiellement mis fin au support de Windows 7 le 14 janvier. Cependant, peut-être que vous souhaitez toujours l’utiliser. Dans ce cas, nous allons vous expliquer comment continuer à avoir les mises à jour de sécurité.

À l'heure où les termes splinternet, décentralisation et régulation reviennent de plus en plus dans l'actualité, à quoi ressemblera le web de demain ?

Le centre Européen de lutte contre la cybercriminalité d'Europol (EC3) a mis en ligne cette semaine un rapport sur le hameçonnage ciblé ("spear phishing") qui est issu des travaux de leur Joint advisory group lors de sa réunion du mois de mars dernier. La philosophie de ces travaux est de proposer une vision conjointe de l'industrie et des services d'enquête sur cette menace.

Au moins 70 000 photos de femmes ont été repérées en circulation sur des forums de cybercriminalité. 16 000 utilisatrices de l’application Tinder ont ainsi vu leurs photos volées et partagées par des prédateurs sexuels.

Le risque d’incident informatique est désormais identifié comme le premier pour les entreprises. L’effet notamment de l’intensification des attaques par ransomware. Mais ce risque n’apparaît toujours pas appréhendé comme il le devrait.

Pour l’heure, même si un processus de reconfiguration des rites funéraires à l’aune du numérique a pu être décrit par les sciences de l’information et de la communication, une telle éternité virtuelle grâce à un avatar numérique ne semble pas encore être d’actualité. Reste que le développement progressif de l’intelligence artificielle pourrait rendre crédible un tel scénario. Et il y aurait là une manne financière à exploiter pour les entreprises qui voudraient s’implanter sur ce nouveau marché du deuil numérique.

Selon une vaste étude internationale menée en France et dans huit autres pays par Coleman Parkes Research, les grandes entreprises ont d'importantes lacunes en matière de gestion des données. En cause, principalement : le manque d’assainissement une fois les terminaux arrivés en fin de vie.

Les textes français et européens obligent les entreprises à mettre en place un dispositif interne pour recueillir les signalements et protéger les lanceurs d'alerte. Au départ méfiantes, les entreprises de plus de 50 salariés commencent à appliquer ces nouvelles règles. Pour en parler, Ali Laïdi reçoit Jean-Jacques Quang directeur associé du cabinet Ethicaline, spécialisé sur les questions de conformité.

15 % des victimes de rançon ont payé une rançon en 2019, soit presque quatre fois plus qu’en 2018 ! Les résultats de l’étude de Dark Reading sont inquiétants. Ils indiquent que les organisations préfèrent payer des pirates plutôt que de renforcer leur sécurité.

17 applications Android disponibles sur le Play Store sont truffées de malwares publicitaires. La société spécialisée en sécurité informatique BitDefender est à l’origine de cette découverte. Les développeurs de ces applications vérolées ont utilisé plusieurs techniques pour rester sous le radars des différents systèmes de sécurité de Google. La firme de Mountain View a depuis supprimé toutes les applis concernées.

Le renseignement désigne la collecte d’informations stratégiques sur une personne, une institution, ou encore une technologie. Par métonymie, le terme renvoie ainsi aux cellules administratives qui recueillent les connaissances nécessaires à identifier et prévenir toute menace (humaine, matérielle, etc.) susceptible de porter atteinte à la sécurité d’un État. La feuille de route du renseignement français est définie par la Stratégie nationale du renseignement (SNR)(nouvelle fenêtre) dont la dernière version a été publiée en juillet 2019.

Pour lutter contre les violences conjugales, la France songe à punir pénalement l'utilisation de logiciels espions pour tracer son conjoint. Depuis deux ans, la France est traumatisée par les violences faites aux femmes. En septembre dernier a été lancé un «Grenelle» autour de la question pour trouver des solutions. Parmi les mesures qui figurent aujourd'hui dans une proposition de loi débattue ce mercredi à l'Assemblée, se trouve une proposition inédite: l'interdiction de géolocaliser son ou sa conjointe sans son consentement. Interdire les logiciels Cette interdiction va de pair avec la lutte contre les logiciels espions permettant la surveillance d'une personne à son insu via son smartphone.

De la vente controversée d’Alstom à GE au passage de Technip sous la coupe de l’américain FMC, nombreux sont les groupes stratégiques français passés sous pavillon étranger. Face à ce dépeçage, l’exécutif tente de reprendre la main.

© 2020 | Tous droits réservés  Agrément CNAPS : AGD-095-2023-10-29-20180360642 - Autorisation d’exercer CNAPS : AUT-095-2113-01-07-20140365170 - SIRET 449 086 925 00038 - Code NAF 8030 Z - RCP n°120 132 239 - CNIL - Cookies -