Qui sommes nous ?

Consultez notre CV :

 

 

 

 

Bref historique

L’Agence Leprivé existe depuis 2004 et est encore dirigée à ce jour par son fondateur, Mr Arnaud PELLETIER, détective privé agréé par le CNAPS (Ministère de l’intérieur) et expert en intelligence économique (Mastère spécialisé en analyse stratégique et intelligente économique). Nos équipes traitent des dossiers relatifs aux Particuliers (divorce, personne disparue, créance, famille, héritage, patrimoine, etc.), aux Entreprises (vol, concurrence déloyale, travail dissimulé, trafic, débauchage, solvabilité, etc.), et aux Administrations (mairies, collectivité locale, collectivité territoriale).

  • Nos maîtres mots :

Réactivité, conseils, stratégie, professionnalisme, écoute, transparence et

actions collégiales (mandant, détective, huissier, avocat).

  • Notre travail :

Vous apporter les preuves nécessaires à la manifestation de la vérité dans le cadre de la défense de vos intérêts légitimes.

Pourquoi l’Agence Leprivé ?

La force de nos prestations : transformer l’information en connaissance et la connaissance en stratégie, pour mieux défendre vos intérêts.

C’est notre double compétence, recherche privée (acquisition d’informations de sources humaines) et intelligence économique (gestion et optimisation de l’information stratégique) qui nous permet de vous assurer cette prestation.

En effet, la plupart des agences de recherches privées se contentent, et cela est déjà intéressant quand la mission est bien réalisée, de vous apporter l’acquisition d’information de sources humaines dont vous n’avez pas connaissance. Cette information, légalement obtenue, vous permet d’apporter la preuve d’un fait, notamment dans le cadre d’une procédure.

Nous allons plus loin, nos compétences complémentaires en intelligence économique nous apportent l’expertise nécessaire à la contextualisation de données brutes en connaissances multiples en fonctions des dossiers. C’est à partir de ces connaissances que nous élaborons, avec nos clients, la meilleure stratégie possible afin de défendre au mieux leurs intérêts, à travers une disponibilité totale, des conseils et échanges fréquents tout au long du dossier.

Cette stratégie est élaborée en étroite collaboration avec nos partenaires, avocats, huissiers et mandants.

Notre méthode de travail ainsi détaillée, est éprouvée depuis plus de 15 ans, et donne de très bons résultats pour la meilleure satisfaction de nos clients. L’enquête privée n’est plus envisagée en recherche de données bruts, comme c’est souvent le cas, mais comme un outil de prise de décision et d’élaboration de stratégie afin de défendre de façon optimum vos intérêts.

Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous ici.

  • En savoir plus sur l’agence Leprivé ?

Télécharger notre plaquette CV ici.

  • Ci-dessous, notre veille quotidienne sur les secteurs liés à la vie privée, les nouvelles technologies, investigations privées, intelligence économique, l’informatique, le numérique, etc.

 

C’est la double peine pour 13 millions de Français isolés du numérique et physiquement confinés. La crise sanitaire révèle l’importance du monde virtuel et le retard pris par la France dans l’accompagnement numérique des plus précaires. Il est urgent de combler ce fossé !

C'est un appel à la vigilance que lance sur franceinfo la police nationale. Des escrocs très organisés ciblent depuis le début de la crise sanitaire le milieu médical, en jouant sur le manque de masques et de gel hydroalcoolique.

Le gouvernement envisage l’utilisation d’applications mobiles de géolocalisation, téléchargeable sur la base du volontariat, pour permettre de mieux lutter contre le virus. Plusieurs projets sont déjà sur la table.

Pas d'intelligence artificielle sans données massives. En santé, celles-ci sont un enjeu particulièrement crucial : elles peuvent permettre d'éclairer les épidémies — mais aussi identifier les personnes et mettre à mal les libertés individuelles.

En la matière, il y a des choses à redire. Notamment au sujet du chiffrement de bout en bout. Celui-ci n’est effectif ni pour l’audio, ni pour la vidéo, contrairement à ce que laisse entendre la présentation du produit. Les données en question ne sont en l’occurrence protégées que lors de leur transport. Zoom se réserve en outre le droit de collecter et de partager du « contenu utilisateur » – terme qui englobe de nombreuses données. Face aux inquiétudes, l’éditeur a récemment apporté une clarification à propos de ses pratiques. Il a, entre autres, exclu toute exploitation d’informations à des fins publicitaires.

Pour les cybercriminels de tous poils, l'épidémie de Covid-19 ressemble à une aubaine. En forçant les entreprises à généraliser le télétravail partout où c'est possible, et souvent en catastrophe, le virus les a rendues plus vulnérables à des attaques, elles et leurs employés. Pour s'en protéger, il faut un peu de technologie, et beaucoup de bon sens.

Confinement, télétravail et recours accru aux usages numériques sont une aubaine pour les cybercriminels qui multiplient les tentatives d’escroquerie et les arnaques via Internet. Les gérants d’officines pensaient adresser leurs commandes de masques chirurgicaux et de solutions hydroalcooliques à l’un des principaux sous-traitants pharmaceutiques français. Le groupe Delpharm a d’ailleurs déposé plainte pour "usurpation d’identité". Le démarchage à grande échelle des pharmacies n’émanait pas d’eux mais de pirates informatiques.

C’est un vif appel à la vigilance de tous que lance Damien Michalet, vice-président du département de l’Isère en charge de l’aménagement numérique et aux systèmes d’information « contre les cyber-attaques dont nous pouvons tous être victimes. »

Depuis le début du confinement, des millions de Français ont basculé en télétravail. Une aubaine pour les hackers qui profitent de la moindre sécurité de nos ordinateurs personnels. Pour protéger vos données personnelles et professionnelles, la CNIL a publié des recommandations essentielles à appliquer.

La société d’analyse de données Palantir Technologies est en pourparlers pour fournir des logiciels aux gouvernements européens afin de lutter contre la propagation de Covid-19 et rendre les systèmes de soins de santé tendus plus efficaces, ont déclaré à Bloomberg des personnes proches du dossier. Les pays concernés sont la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Un accord aurait déjà été signé avec le National Health Service (service national de santé) au Royaume-Uni.

Le déconfinement des Français de manière progressive est "la seule stratégie envisageable", a déclaré mercredi 1er avril, sur franceinfo, Patrick Bouet, le président du conseil national de l'Ordre des médecins. Quelques heures plus tôt, le Premier ministre affirmait face aux députés qu'il était "probable" que la fin du confinement ne se fasse pas "en une fois, partout, et pour tout le monde".

L’attaque a pu être favorisée par le télétravail mis en place pendant le confinement, alors que 1200 agents du Conseil Départemental de l’Isère sont en télétravail du fait du confinement.

La pandémie est une aubaine pour les cybercriminels qui se servent de cette actualité pour tenter de berner les internautes, sur ordinateur, smartphone ou plateformes vidéo. Nos conseils pour ne pas en être victime.

Le Classement « Phishers’ Favorites » de Vade Secure confirme que la messagerie reste toujours l’un des points d’attaque privilégiés par les pirates. Ces derniers tiennent également compte des nouveaux usages et notamment du déploiement d’Office 365 dans les entreprises pour adapter leur technique.

Plus de 80 % des cyberattaques utilisent des thèmes liés aux coronavirus : il s’agit notamment d’attaques qui ne mentionnent pas directement le coronavirus dans l’objet ou le corps du message, mais qui y font plutôt référence dans les pièces jointes ou les liens.

© 2020 | Tous droits réservés  Agrément CNAPS : AGD-095-2023-10-29-20180360642 - Autorisation d’exercer CNAPS : AUT-095-2113-01-07-20140365170 - SIRET 449 086 925 00038 - Code NAF 8030 Z - RCP n°120 132 239 - CNIL - Cookies -