Qui sommes nous ?

Consultez notre CV :

 

 

 

 

Bref historique

L’Agence Leprivé existe depuis 2004 et est encore dirigée à ce jour par son fondateur, Mr Arnaud PELLETIER, détective privé agréé par le CNAPS (Ministère de l’intérieur) et expert en intelligence économique (Mastère spécialisé en analyse stratégique et intelligente économique). Nos équipes traitent des dossiers relatifs aux Particuliers (divorce, personne disparue, créance, famille, héritage, patrimoine, etc.), aux Entreprises (vol, concurrence déloyale, travail dissimulé, trafic, débauchage, solvabilité, etc.), et aux Administrations (mairies, collectivité locale, collectivité territoriale).

  • Nos maîtres mots :

Réactivité, conseils, stratégie, professionnalisme, écoute, transparence et

actions collégiales (mandant, détective, huissier, avocat).

  • Notre travail :

Vous apporter les preuves nécessaires à la manifestation de la vérité dans le cadre de la défense de vos intérêts légitimes.

Pourquoi l’Agence Leprivé ?

La force de nos prestations : transformer l’information en connaissance et la connaissance en stratégie, pour mieux défendre vos intérêts.

C’est notre double compétence, recherche privée (acquisition d’informations de sources humaines) et intelligence économique (gestion et optimisation de l’information stratégique) qui nous permet de vous assurer cette prestation.

En effet, la plupart des agences de recherches privées se contentent, et cela est déjà intéressant quand la mission est bien réalisée, de vous apporter l’acquisition d’information de sources humaines dont vous n’avez pas connaissance. Cette information, légalement obtenue, vous permet d’apporter la preuve d’un fait, notamment dans le cadre d’une procédure.

Nous allons plus loin, nos compétences complémentaires en intelligence économique nous apportent l’expertise nécessaire à la contextualisation de données brutes en connaissances multiples en fonctions des dossiers. C’est à partir de ces connaissances que nous élaborons, avec nos clients, la meilleure stratégie possible afin de défendre au mieux leurs intérêts, à travers une disponibilité totale, des conseils et échanges fréquents tout au long du dossier.

Cette stratégie est élaborée en étroite collaboration avec nos partenaires, avocats, huissiers et mandants.

Notre méthode de travail ainsi détaillée, est éprouvée depuis plus de 15 ans, et donne de très bons résultats pour la meilleure satisfaction de nos clients. L’enquête privée n’est plus envisagée en recherche de données bruts, comme c’est souvent le cas, mais comme un outil de prise de décision et d’élaboration de stratégie afin de défendre de façon optimum vos intérêts.

Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous ici.

  • En savoir plus sur l’agence Leprivé ?

Télécharger notre plaquette CV ici.

  • Ci-dessous, notre veille quotidienne sur les secteurs liés à la vie privée, les nouvelles technologies, investigations privées, intelligence économique, l’informatique, le numérique, etc.

 

Entre Huawei et Washington, le torchon brûle depuis 2012, lorsque la société avait été accusée d'avoir volé des technologies à une grande société américaine. Depuis, la liste des chefs d'accusation s'allonge. Le groupe chinois est devenu la bête noire de l'administration américaine.

Le premier cas code malicieux est le programme Creeper en 1971, qui se propageait de machine en machine en signant son passage. Il a été suivi de la création du premier antivirus.

Nimbée d'un voile de mystère, sa profession intrigue autant qu'elle fascine. Depuis sept ans, Jérémy Fontanille est détective privé à Limoges. Une métier qui, s'il nourrit fantasmes et clichés, n'en reste pas moins strictement réglementé.

Que signifie concrètement la suspension des licences Android du constructeur chinois ? On vous explique tout.

Plusieurs patrons de grands groupes américains, mais aussi des universitaires, ont eu accès à des informations classées secret-défense lors de briefings tenus par des cadres du renseignement américains.

Une opération de police a mis un des plus important site de vente en ligne illégal, Wall Street Market, hors d’état de nuire On estime que ce site du darknet comptait plus d’un million d’utilisateurs. Une opération de police internationale coordonnée par Europol est à l’origine de ce succès. Wall Street Market était une plateforme de vente en ligne accessible uniquement par Tor. La collaboration des polices allemandes, hollandaise, états-uniennes et d’Europol serait à l’origine de sa chute. Trois hommes sont actuellement détenus par la police allemande en lien avec l’enquête sur le site illégal.

Le site d’informations TechCrunch a été alerté d’une énorme fuite de données personnelles de millions d’influenceurs, de célébrités et de marques sur Instagram. La gigantesque base de données est hébergée par Amazon Web Services, et elle n’était pas protégée par mot de passe et accessible à tous.

Microsoft a lancé une alerte : une nouvelle faille de sécurité critique semblable à WannaCry pourrait être utilisée pour créer une nouvelle variante de malware.

Le moteur de recherche français Qwant passe sous Azure. La partenariat avec Microsoft doit permettre à Qwant, qui se positionne aux antipodes de Google en matière de respect de la vie privée, de monter en puissance côté expérience utilisateur. Et de s'ouvrir de nouveaux marchés au niveau européen.

Le hacker français Baptiste Robert, plus connu sous le pseudonyme Elliot Alderson, a pris pour habitude de traquer les failles de sécurité des services Web les plus populaires, avant de les exposer sur Twitter. A son actif, la découverte de vulnérabilités sur un ancien modèle de smartphones OnePlus, sur la gigantesque base de données biométriques indienne Aadhaar et, plus récemment, sur l’application de messagerie confidentielle lancée par le gouvernement français, Tchap. Il revient sur la faille d'ampleur de l'application de messagerie WhatsApp, récemment découverte, ainsi que sur le cas de Huawei, dont la vente des smartphones en Europe pourrait être remise en cause.

Des suspicions émergent quant à l’historique d’achats que Google constitue pour chacun de ses utilisateurs, notamment à partir de données issues de Gmail. Aviez-vous déjà remarqué, dans la rubrique « Paiements et abonnements » de votre compte Google, l’option « Gérer les achats » ?

Quelques jours avant les élections du 26 mai, l’Union européenne prend une décision importante pour nos sociétés. Le Parlement européen approuve tout un nouveau système pour mieux réguler les sanctions en cas de cyberattaques. Le mot d’ordre : plus de rapidité. Les cyberattaques ont la particularité d’être soudaines, pour cela, il faut des mesures répressives adaptées.

Les analystes de threat intelligence affirment depuis longtemps que l’hacktivisme est mort, mais les nouvelles données publiées par IBM X-Force confirment aujourd’hui l’effondrement complet de la scène hacktiviste, avec une activité en baisse de 95% depuis 2015.

Pendant de trop nombreuses années, les vendeurs et fabricants d’appareils IoT ont ignoré les conventions de sécurité dans leur empressement à commercialiser de nouveaux produits. Avec plus de 7 milliards d’appareils IoT en circulation, les IoT sont devenus une cible privilégiée pour les cybercriminels. A tel point que le taux de réussite des attaques de logiciels malveillants commence à soulever des questions.

Après l’Assemblée nationale, qui a adopté le texte en première lecture en avril dernier, c’est désormais au tour du Sénat de se pencher sur la proposition de loi visant à préserver les intérêts de la défense et de la sécurité nationale de la France dans le cadre de l’exploitation des réseaux radioélectriques mobiles. Dans ce cadre, la commission des affaires économiques, saisie au fond, a désigné la sénatrice LR du Val-de-Marne Catherine Procaccia en tant que rapporteure du texte.

© 2019 | Tous droits réservés  Agrément CNAPS : AGD-095-2023-10-29-20180360642 - Autorisation d’exercer CNAPS : AUT-095-2113-01-07-20140365170 - SIRET 449 086 925 00038 - Code NAF 8030 Z - RCP n°120 132 239 - CNIL -