Qui sommes nous ?

Consultez notre CV :

 

 

 

 

Bref historique

L’Agence Leprivé existe depuis 2004 et est encore dirigée à ce jour par son fondateur, Mr Arnaud PELLETIER, détective privé agréé par le CNAPS (Ministère de l’intérieur) et expert en intelligence économique (Mastère spécialisé en analyse stratégique et intelligente économique). Nos équipes traitent des dossiers relatifs aux Particuliers (divorce, personne disparue, créance, famille, héritage, patrimoine, etc.), aux Entreprises (vol, concurrence déloyale, travail dissimulé, trafic, débauchage, solvabilité, etc.), et aux Administrations (mairies, collectivité locale, collectivité territoriale).

  • Nos maîtres mots :

Réactivité, conseils, stratégie, professionnalisme, écoute, transparence et

actions collégiales (mandant, détective, huissier, avocat).

  • Notre travail :

Vous apporter les preuves nécessaires à la manifestation de la vérité dans le cadre de la défense de vos intérêts légitimes.

Pourquoi l’Agence Leprivé ?

La force de nos prestations : transformer l’information en connaissance et la connaissance en stratégie, pour mieux défendre vos intérêts.

C’est notre double compétence, recherche privée (acquisition d’informations de sources humaines) et intelligence économique (gestion et optimisation de l’information stratégique) qui nous permet de vous assurer cette prestation.

En effet, la plupart des agences de recherches privées se contentent, et cela est déjà intéressant quand la mission est bien réalisée, de vous apporter l’acquisition d’information de sources humaines dont vous n’avez pas connaissance. Cette information, légalement obtenue, vous permet d’apporter la preuve d’un fait, notamment dans le cadre d’une procédure.

Nous allons plus loin, nos compétences complémentaires en intelligence économique nous apportent l’expertise nécessaire à la contextualisation de données brutes en connaissances multiples en fonctions des dossiers. C’est à partir de ces connaissances que nous élaborons, avec nos clients, la meilleure stratégie possible afin de défendre au mieux leurs intérêts, à travers une disponibilité totale, des conseils et échanges fréquents tout au long du dossier.

Cette stratégie est élaborée en étroite collaboration avec nos partenaires, avocats, huissiers et mandants.

Notre méthode de travail ainsi détaillée, est éprouvée depuis plus de 15 ans, et donne de très bons résultats pour la meilleure satisfaction de nos clients. L’enquête privée n’est plus envisagée en recherche de données bruts, comme c’est souvent le cas, mais comme un outil de prise de décision et d’élaboration de stratégie afin de défendre de façon optimum vos intérêts.

Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous ici.

  • En savoir plus sur l’agence Leprivé ?

Télécharger notre plaquette CV ici.

  • Ci-dessous, notre veille quotidienne sur les secteurs liés à la vie privée, les nouvelles technologies, investigations privées, intelligence économique, l’informatique, le numérique, etc.

 

La société israélienne spécialisée dans les logiciels d'espionnage NSO, soupçonnée d'avoir piraté la messagerie cryptée WhatsApp, serait désormais capable de recueillir des données personnelles dans le cloud, le stockage à distance, en passant par le smartphone des personnes visées, a rapporté vendredi le Financial Times.

Plus question pour Paris de se laisser faire face aux intrusions du droit américain sur son territoire. Un rapport parlementaire propose des axes de défense. Pour en parler, Ali Laïdi reçoit son auteur, Raphaël Gauvain, député LREM de Saône-et-Loire.

Dans la ville du Guangzhou, au sud de la Chine, 17.000 enfants de soixante écoles primaires ont reçu des montres connectées. Le but est d’augmenter la sécurité des écoliers avec un système d’alerte et un GPS intégrés. Dans la ville de Guangzhou, au sud de la Chine, la mairie a distribué gratuitement des montres connectées à 17.000 enfants issus de soixante écoles primaires, rapporte un journal local. Baptisés «Safe Campus», les appareils ont pour but d’aider les parents à surveiller où se trouvent leurs enfants. Ils sont équipés d’un GPS et du système de géolocalisation chinois Beidou, et d’un système d’alerte permettant à l’enfant de contacter rapidement un proche. Les adultes peuvent aussi suivre les déplacements des écoliers via une application mobile, et même recevoir des notifications automatiques lorsque leurs progénitures s’approchent d’un lac ou d’une rivière, pour prévenir tout risque de noyade.

La vigilance d’un employé de la succursale de la Banque de Montréal (BMO), à Sherbrooke, a permis d’éviter une fraude de justesse et d’arrêter un imposteur, jeudi. Janick St-Onge, 22 ans, a été accusé de tentative de fraude et vol d'identité au palais de justice de Sherbrooke, vendredi après-midi. En tout, il doit faire face à cinq chefs d'accusation. Ce dernier se serait présenté à la banque située sur la rue King, jeudi matin, pour tenter d’ouvrir un compte bancaire et d'obtenir une carte de crédit avec une limite de 6000$ à l’aide d’une identité achetée au noir, sur le «dark web».

Slack a connu un piratage il y a quatre ans. Des hackers ont réussi à accéder à une base de données et ont récupéré des identifiants, ainsi que des mots de passe hashés. Ils ont également injecté un code pour récupérer les mots de passe en clair d’utilisateurs.

Après avoir piraté WhatsApp, la société israélienne NSO Group affirme que son outil de hack Pegasus (un malware très sophistiqué) destiné aux mobiles est désormais capable d’extraire des données utilisateurs stockées dans les cloud d’Apple (iCloud), Microsoft (Azure), Google, Facebook et Amazon. Selon le Financial Times, tous les messages, photos, ainsi que les données de géolocalisation du mobile pourraient être récupérées via le malware Pegasus.

Ce sera certainement le jeu de l'été. Vous avez sûrement testé cette application dont tout le monde parle, FaceApp qui vieillit nos visages. Cette application a déjà conquis plus de cent millions de personnes à travers le monde. Mais faut-il s'en méfier ? Son origine et surtout ses conditions d'utilisation posent question. Nos reporters ont enquêté sur cette folie du moment.

Les ministres des Finances des pays du G7 ont fait un pas "important" vers un accord mondial sur la taxation du numérique lors de leur réunion à Chantilly, au nord de Paris, malgré les tensions entre les Etats-Unis et la France. Au bout d'une nuit de négociations, les sept économies les plus avancées ont finalement trouvé un consensus, présenté par la présidence française comme "une avancée", sur la taxation des activités des multinationales même quand elles n'ont pas de "présence physique" dans le pays concerné.

La Sûreté du Québec désire mettre en garde les entreprises de la région concernant la fraude du faux fournisseur. Au cours des dernières semaines, deux entreprises de Drummondville ont été victimes de ce stratagème, engendrant malheureusement une perte de plusieurs dizaines de milliers de dollars pour l’une d’entre elles.

Pour pouvoir se rendre au Xinjiang, en Chine, un touriste allemand a dû laisser les douaniers vérifier son smartphone pour pouvoir passer la frontière. Après avoir récupéré celui-ci, le vacancier a découvert qu'une nouvelle application avait été installée dans son appareil. Selon les spécialistes, il s'agissait d'un logiciel espion qui aurait siphonné ses données personnelles, marque du cyber-espionnage de masse dans le pays. Il est à savoir que ces cyber-risques existent, peu importe où l'on se rend. Sur quoi portent-ils? Comment éviter de se faire espionner en vacances?

En plein Prime Day, une attaque phishing vise les abonnés Amazon Prime, met en garde McAfee Labs. Par le biais d’un mail factice, les pirates tentent de dérober vos identifiants de connexion ainsi que vos coordonnées bancaires. Il y a quelques mois, les hackers indonésiens derrière cette vaste arnaque s’étaient déjà attaqués aux titulaires d’un compte Apple.

L'application de paiement était censée faciliter le passage en caisse. Après le dévoilement de ce piratage d'ampleur, elle a été suspendue au Japon. Il aura fallu quelques jours seulement aux pirates pour flairer l'aubaine. Lancée le 1er juillet au Japon, une application de paiement associée à l'enseigne de commerces de proximité 7-Eleven a été victime d'un piratage. A la clé pour les hackers: 55 millions de yens, soit l'équivalent de 450.000 euros, extorqués à près de 900 clients japonais des magasins, relève Yahoo Japan.

Quelques jours après avoir reçu une amende record de 5 milliards de dollars, Facebook anime une nouvelle fois les internautes sur les sujets de projection de la vie privée. La société de Mark Zuckerberg est experte en la matière ce qui lui permet d’avoir un des outils publicitaire les plus puissants de la toile. Dernièrement, un australien, chercheur en cybersécurité, a remarqué la présence d’un code dans les métadonnées de photos téléchargées sur Facebook. Il permettrait de suivre ladite image en dehors de sa plateforme, et ainsi la relier à un utilisateur.

Déjà épinglé maintes fois sur les questions de respect de la vie privée et de protection des données, Facebook n'est pas forcément digne de foi quand il s'agit de son dernier grand projet, la cryptomonnaie Libra, ont mis en avant plusieurs sénateurs américains lors de la première audition publique sur le sujet mardi. "Facebook n'a peut-être pas l'intention d'être dangereux mais ils ont déjà démontré qu'ils ne respectaient pas le pouvoir des technologies avec lesquelles ils jouent", a dénoncé le sénateur démocrate Sherrod Brown.

La version cloud de la célèbre suite bureautique Office de Microsoft n'a plus le droit de cité dans certaines écoles d'outre-Rhin. L'utilisation d'Office 365 violerait en effet le RGPD, ainsi que les lois locales. Le RGPD ne sert pas qu’à infliger des amendes. Comme l’a remarqué TheNextWeb, en Allemagne dans le Länder de Hesse, la nouvelle réglementation européenne a bouté Microsoft hors des murs des écoles locales. Dans un communiqué publié sur son site, la Cnil germanique (HBDI) explique que Windows 10 et Office 365 sont un peu trop curieux et que le “traitement des données opérées par Microsoft” n’était pas conforme aux lettres de la loi.

© 2019 | Tous droits réservés  Agrément CNAPS : AGD-095-2023-10-29-20180360642 - Autorisation d’exercer CNAPS : AUT-095-2113-01-07-20140365170 - SIRET 449 086 925 00038 - Code NAF 8030 Z - RCP n°120 132 239 - CNIL -