Qui sommes nous ?

Consultez notre CV :

 

 

 

 

Bref historique

L’Agence Leprivé existe depuis 2004 et est encore dirigée à ce jour par son fondateur, Mr Arnaud PELLETIER, détective privé agréé par le CNAPS (Ministère de l’intérieur) et expert en intelligence économique (Mastère spécialisé en analyse stratégique et intelligente économique). Nos équipes traitent des dossiers relatifs aux Particuliers (divorce, personne disparue, créance, famille, héritage, patrimoine, etc.), aux Entreprises (vol, concurrence déloyale, travail dissimulé, trafic, débauchage, solvabilité, etc.), et aux Administrations (mairies, collectivité locale, collectivité territoriale).

  • Nos maîtres mots :

Réactivité, conseils, stratégie, professionnalisme, écoute, transparence et

actions collégiales (mandant, détective, huissier, avocat).

  • Notre travail :

Vous apporter les preuves nécessaires à la manifestation de la vérité dans le cadre de la défense de vos intérêts légitimes.

Pourquoi l’Agence Leprivé ?

La force de nos prestations : transformer l’information en connaissance et la connaissance en stratégie, pour mieux défendre vos intérêts.

C’est notre double compétence, recherche privée (acquisition d’informations de sources humaines) et intelligence économique (gestion et optimisation de l’information stratégique) qui nous permet de vous assurer cette prestation.

En effet, la plupart des agences de recherches privées se contentent, et cela est déjà intéressant quand la mission est bien réalisée, de vous apporter l’acquisition d’information de sources humaines dont vous n’avez pas connaissance. Cette information, légalement obtenue, vous permet d’apporter la preuve d’un fait, notamment dans le cadre d’une procédure.

Nous allons plus loin, nos compétences complémentaires en intelligence économique nous apportent l’expertise nécessaire à la contextualisation de données brutes en connaissances multiples en fonctions des dossiers. C’est à partir de ces connaissances que nous élaborons, avec nos clients, la meilleure stratégie possible afin de défendre au mieux leurs intérêts, à travers une disponibilité totale, des conseils et échanges fréquents tout au long du dossier.

Cette stratégie est élaborée en étroite collaboration avec nos partenaires, avocats, huissiers et mandants.

Notre méthode de travail ainsi détaillée, est éprouvée depuis plus de 15 ans, et donne de très bons résultats pour la meilleure satisfaction de nos clients. L’enquête privée n’est plus envisagée en recherche de données bruts, comme c’est souvent le cas, mais comme un outil de prise de décision et d’élaboration de stratégie afin de défendre de façon optimum vos intérêts.

Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous ici.

  • En savoir plus sur l’agence Leprivé ?

Télécharger notre plaquette CV ici.

  • Ci-dessous, notre veille quotidienne sur les secteurs liés à la vie privée, les nouvelles technologies, investigations privées, intelligence économique, l’informatique, le numérique, etc.

 

Surveiller les salariés pour les contrôler n’est guère une méthode appréciée de management. Cette pratique à la limite du légal met à mal les valeurs que l’on voudrait ériger dans son entreprise. En France l’espionnage des salariés est condamné par la loi. Pourtant les vendeurs de logiciels espions font les yeux doux aux chefs d’entreprise pour les attirer dans cette spirale.

Apparue sur les iPhone avec la mise à jour iOS 12 en septembre 2018, la fonctionnalité «Ecoute en temps réel» fait parler d'elle sur le web depuis qu'un utilisateur de Twitter lui a trouvé une utilité digne d'un film d'espionnage. Devenu viral avec plus de 150'000 likes depuis sa publication le 10 janvier dernier, son tweet révèle comment cette fonctionnalité disponible depuis le Centre de contrôle via l'option Audition, qui s'affiche sous la forme d'une icône oreille, peut transformer les AirPods en un véritable gadget d'espionnage.

Le témoignage de Frédéric Pierucci, ancien cadre de l’entreprise, invite à réexaminer les circonstances de la vente, en 2014, du champion français de l’énergie à l’américain General Electric.

« En 2019, il est temps de défendre le droit à la vie privée, le vôtre, le mien et le nôtre. Les consommateurs ne devraient pas avoir à tolérer une autre année où les entreprises amassent de façon irresponsable d’énormes profils d’utilisateurs, des atteintes à la protection des données qui semblent incontrôlables et la capacité de contrôler notre propre vie numérique », écrit Tim Cook. Il estime que ce problème peut être réglé parce que « ce n’est pas trop tard ». « C’est pourquoi d’autres et moi-même demandons au Congrès américain d’adopter une loi fédérale exhaustive sur la protection de la vie privée — un ensemble de réformes historiques qui protègent et habilitent le consommateur », indique le dirigeant.

La Cnil a enregistré "entre 1 200 et 1 300" cas de violations de données personnelles depuis l'entrée en vigueur du Règlement européen sur la protection des données (RGPD), le 25 mai. Soit plus de cinq cas par jour en France, selon les responsables de l'institution. Ce chiffre "permet de prendre conscience de la fragilité" de nombreuses entreprises et institutions en matière de cybersécurité, selon le secrétaire général de la Commission nationale de l'informatique et des libertés, Jean Lessi. Il s'exprimait lundi 14 janvier au soir lors d'un évènement organisé par Orange Cyberdéfense.

Confrontée à de nouveaux défis sécuritaires, Fedpol lance une campagne de recrutement en vidéo adressée à la jeune génération, connectée et mobile. L'office souhaite rencontrer ses futurs employés sur Linkedin. Fedpol cherche des nouveaux talents à la pointe du numérique. Dans un contexte plus connecté que jamais, Fedpol explique que la criminalité évolue à l'image de la société et doit faire face à de nouveaux défis sécuritaires: terrorisme, cybercriminalité ou encore gestion du ''big data'', soit l'ensemble des données numériques produites par l'utilisation des nouvelles technologies.

773 millions d’adresses email et 21 millions de mots de passe piratés sont en circulation sur le Dark web. C’est tout simplement l’une des plus grosses fuites de données qu’on n’ait jamais connues. Elle a été baptisée Collection 1. Ces emails et mots de passe sont issus de différents sites web et services en ligne et sont contenus dans un fichier archive d’une taille de 87 Go.

Sur le "dark web", les entrailles obscures d'internet, des gendarmes font depuis 2015 la chasse aux vendeurs et clients de sites marchands clandestins, véritables "Amazon" de la drogue et des armes, dans un site installé à Pontoise, non loin de Paris. Baptisé C3N, pour centre de lutte contre les criminalités numériques, ce service de 38 personnes sillonne la toile pour détecter et collecter les preuves de l'achat et la vente de produits illicites.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) n'est pas entrée en matière sur la requête d'un couple qui avait été surveillé par un détective mandaté par un assureur. Les juges de Strasbourg estiment que le droit à la vie privée n'a pas été violé par cette mesure.

C'est une forme de fraude qui a coûté plus 700 millions d'euros à la Sécurité sociale en 2018. Des faux certificats ou des maladies imaginaires, nos voisins Suisses ont adopté par référendum populaire une loi permettant à l'Assurance maladie de contrôler les cas qu'elle juge suspect. Jusqu'à faire appel à des détectives privés.

Une fois de plus, la Chine confirme sa répression croissante envers les médias, les applications mobiles et de manière générale, toutes les entreprises travaillant avec internet. Comme l’a récemment rapporté le Financial Times, le pays a décidé d’imposer de nouvelles règles pour des applications qui diffusent énormément de contenu, comme TikTok par exemple. Désormais, les applications mobiles seront responsables du contenu publié par leurs utilisateurs, sur leur plateforme.

Pendant deux heures environ, dès 10 heures hier matin, la quinzaine de policiers encagoulés a mis en émoi le quartier autour de la résidence située au 105, avenue André Zenatti (8e). C'est là que deux hommes ont été interpellés par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) qui a aussi mené une minutieuse perquisition. Selon nos informations, ces deux individus - "connus pour trafic de stups, mais pas des cadors du narcobanditisme marseillais" d'après un enquêteur - seraient impliqués dans un dossier qui a défrayé la chronique à la fin de l'année dernière : l'affaire "Haurus".

Le gendarme français des données personnelles, la Cnil, a enregistré plus de 1.200 cas de violations de données personnelles depuis l'entrée en vigueur en mai du Réglement européen sur la protection des données (RGPD), soit plus de cinq par jour, selon les responsables de la Cnil. La Cnil a enregistré "entre 1.200 et 1.300" notifications de violations de données personnelles depuis le 25 mai, un chiffre qui "permet de prendre conscience de la fragilité" de nombreuses entreprises et institutions en matière de cybersécurité, selon le secrétaire général de la Cnil, Jean Lessi, qui s'exprimait lundi soir lors d'un évènement organisé par Orange Cyberdéfense. Le RGPD a rendu obligatoire la notification dans les 72 heures, par les entreprises ou institutions concernées, des violations des données personnelles qu'elles détiennent.

Saviez-vous qu'il était possible de mettre une pièce sur écoute avec un iPhone et une paire d'AirPods ? Avis aux espions du dimanche. Vous êtes fans de Mission : Impossible ou de James Bond ? Vous aussi vous allez pouvoir enfiler le costume d’un espion. Pour cela, il suffit de se procurer un iPhone et une paire d’AirPods. Puis de laisser le téléphone dans une pièce et d’appuyer sur un raccourci pour écouter tout ce qui s’y passe à distance, via les écouteurs.

Agacé de constater qu'un certain nombre d'utilisateurs partagent un même compte de manière abusive, Netflix envisage de durcir sa politique en la matière et dans un premier temps de détecter ceux qui se livrent à cette pratique. La question est en effet de savoir, sur les millions d'utilisateurs réels, combien de comptes sont officiellement ouverts en bon et due forme.

© 2019 | Tous droits réservés  Agrément CNAPS : AGD-095-2023-10-29-20180360642 - Autorisation d’exercer CNAPS : AUT-095-2113-01-07-20140365170 - SIRET 449 086 925 00038 - Code NAF 8030 Z - RCP n°120 132 239 - CNIL -