Qui sommes nous ?

Consultez notre CV :

 

 

 

 

Bref historique

L’Agence Leprivé existe depuis 2004 et est encore dirigée à ce jour par son fondateur, Mr Arnaud PELLETIER, détective privé agréé par le CNAPS (Ministère de l’intérieur) et expert en intelligence économique (Mastère spécialisé en analyse stratégique et intelligente économique). Nos équipes traitent des dossiers relatifs aux Particuliers (divorce, personne disparue, créance, famille, héritage, patrimoine, etc.), aux Entreprises (vol, concurrence déloyale, travail dissimulé, trafic, débauchage, solvabilité, etc.), et aux Administrations (mairies, collectivité locale, collectivité territoriale).

  • Nos maîtres mots :

Réactivité, conseils, stratégie, professionnalisme, écoute, transparence et

actions collégiales (mandant, détective, huissier, avocat).

  • Notre travail :

Vous apporter les preuves nécessaires à la manifestation de la vérité dans le cadre de la défense de vos intérêts légitimes.

Pourquoi l’Agence Leprivé ?

La force de nos prestations : transformer l’information en connaissance et la connaissance en stratégie, pour mieux défendre vos intérêts.

C’est notre double compétence, recherche privée (acquisition d’informations de sources humaines) et intelligence économique (gestion et optimisation de l’information stratégique) qui nous permet de vous assurer cette prestation.

En effet, la plupart des agences de recherches privées se contentent, et cela est déjà intéressant quand la mission est bien réalisée, de vous apporter l’acquisition d’information de sources humaines dont vous n’avez pas connaissance. Cette information, légalement obtenue, vous permet d’apporter la preuve d’un fait, notamment dans le cadre d’une procédure.

Nous allons plus loin, nos compétences complémentaires en intelligence économique nous apportent l’expertise nécessaire à la contextualisation de données brutes en connaissances multiples en fonctions des dossiers. C’est à partir de ces connaissances que nous élaborons, avec nos clients, la meilleure stratégie possible afin de défendre au mieux leurs intérêts, à travers une disponibilité totale, des conseils et échanges fréquents tout au long du dossier.

Cette stratégie est élaborée en étroite collaboration avec nos partenaires, avocats, huissiers et mandants.

Notre méthode de travail ainsi détaillée, est éprouvée depuis plus de 15 ans, et donne de très bons résultats pour la meilleure satisfaction de nos clients. L’enquête privée n’est plus envisagée en recherche de données bruts, comme c’est souvent le cas, mais comme un outil de prise de décision et d’élaboration de stratégie afin de défendre de façon optimum vos intérêts.

Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous ici.

  • En savoir plus sur l’agence Leprivé ?

Télécharger notre plaquette CV ici.

  • Ci-dessous, notre veille quotidienne sur les secteurs liés à la vie privée, les nouvelles technologies, investigations privées, intelligence économique, l’informatique, le numérique, etc.

 

Le géant du numérique travaille avec un réseau de 2 600 hôpitaux et structures médicales aux États-Unis pour lequel il va développer un nouveau logiciel. À cette fin, Google a collecté quantité d’informations personnelles.

Le streaming illégal représente une réelle menace pour les particuliers comme pour les entreprises. Attention donc à ne pas sous-estimer la portée et les conséquences de l’utilisation de ce type de plateformes.

Certains utilisateurs de l’application iOS ont remarqué que l’appareil photo de leur iPhone se lançait en tâche de fond lors de son utilisation. Facebook plaide en faveur du bug, quand certains crient à l’espionnage.

11 failles de sécurité critiques viennent d’être découvertes dans le protocole de la 5G. D’après les chercheurs, de graves brèches permettront à un pirate d’espionner les SMS, les appels et la position géographique des abonnés. Plusieurs de ces défauts de conception proviennent directement des réseaux 3G et 4G. Explications.

Yantar, que la marine russe présente comme un navire de recherche, mais soupçonné de servir à placer des systèmes d’écoute sur les câbles sous-marins, vient d’apparaître en Amérique du sud. Parti il y a un mois de son port d’attache, une base sous-marine secrète située dans la ville fermée de Gadjievo, dans l’oblast de Mourmansk, il était resté invisible depuis, avant de rallumer son Système d'identification automatique (SIA) en arrivant à Trinité-et-Tobago, en mer des Caraïbes, au large du Vénézuéla. Six câbles sous-marins y convergent, dont Americas-II, reliant les États-Unis au Brésil, via la Guyane française.

Aux États-Unis, trois hommes sont accusés d'avoir espionné sur le réseau social. Ils auraient traqué, pour le compte de la famille royale saoudienne, les opposants au régime.

Adobe prend sa part de responsabilité dans l’impact des photos « fakes » photoshopées. About Face permet de diagnostiquer si une photo a été manipulée mais aussi comment et à quel point.

Selon l’Idate, 15 milliards d’objets connectés sont actuellement en circulation dans le monde. D’ici 2020, ce volume pourrait grimper jusqu’à 80 milliards de machines. Smartphones, montres ou encore perfusions, thermomètres… les équipements connectés passent la porte des entreprises, des hôpitaux et de nos foyers. Pourtant, bien souvent dès le stade de la conception, la sécurisation de ces objets est précaire. Du pain béni pour des hackers qui multiplient avec aisance les attaques s’appuyant sur ces faiblesses.

Le libra, projet de monnaie virtuelle promu par Facebook, est le symbole du renversement du rapport de force dans le secteur numérique à l'avantage des Etats. Le contrôle étatique a toujours été la norme en Chine et en Russie, où les géants technologiques sont les bras armés numériques du capitalisme totalitaire de Pékin ou de la démocrature moscovite. Il en allait autrement dans le monde démocratique, où l'industrie numérique s'est construite autour d'un rêve libertaire excluant toute régulation publique.

Au-delà de l'âge, le niveau de diplôme pèse sur la capacité de l'usager à maîtriser Internet. Les diplômés du supérieur sont plus adeptes des services publics en ligne que les autres: 87 % ont réalisé une démarche en ligne en 2018, contre 33 % pour les non-diplômés, relève l'Insee dans son rapport sur "l'économie et la société à l’ère du numérique".

Edward Snowden a déclaré que les grandes entreprises de la tech comme Amazon, Google et Facebook ont des business models qui reposent sur des "abus". Le lanceur d'alerte et activiste américain est surtout connu pour avoir copié et divulgué des informations hautement confidentielles de la National Security Agency (le service de renseignement américain) alors qu'il travaillait comme employé et sous-traitant de la CIA.

Le recours désormais généralisé aux réseaux sociaux pour la communication politique, et l’exploitation massive de données à caractère personnel qui en résulte, suscitent d’importantes questions au regard de la protection de la vie privée et des libertés individuelles. Le scandale Facebook-Cambridge Analytica, en lien avec l’élection présidentielle américaine et le référendum britannique sur le Brexit en 2016, en est l’illustration récente. L’Union européenne a adapté son droit à ces évolutions et renforcé significativement les prérogatives des personnes physiques sur leurs données grâce au RGPD, entré en application le 25 mai 2018.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a publié ce mardi une étude « visant à mesurer l’impact de l’algorithme de recommandation du service YouTube sur la diversité et le pluralisme de l’information ». Le fruit d’un travail entamé depuis un an qui doit permettre de mieux comprendre la manière dont la plateforme de partages de vidéos influe sur la consommation de ses utilisateurs. Alors que la loi audiovisuelle prévoit d’élargir le domaine d’intervention du CSA au numérique, cette étude vient préparer le terrain de futures âpres négociations.

Facebook et ses nombreux scandales : les utilisateurs connaissent très bien la chanson. Voilà plusieurs mois que les affaires s’enchaînent pour le réseau social numéro un dans le monde – également possesseur des applications Instagram et WhatsApp ou encore de la société de réalité virtuelle Oculus. Il faut dire qu’à chaque nouveau scandale, Facebook est très peu transparent et communique au minimum auprès de ses utilisateurs. Des scandales qui concernent très souvent la vie privée que le réseau social exploite à des fins financières avec une protection toute relative. Et aujourd’hui, nouveau scandale relayé par CNet.

Sur Internet, les enquêtes collaboratives utilisant des outils libre d'accès se multiplient. Ces techniques, baptisées OSINT ("open source intelligence"), permettent parfois de retrouver le contexte dans lequel des images ont été prises, ou d'enquêter sur des cas de graves violations des droits de l'Homme. Nous avons décrypté deux exemples, dans les vidéos ci-dessous.

© 2019 | Tous droits réservés  Agrément CNAPS : AGD-095-2023-10-29-20180360642 - Autorisation d’exercer CNAPS : AUT-095-2113-01-07-20140365170 - SIRET 449 086 925 00038 - Code NAF 8030 Z - RCP n°120 132 239 - CNIL -